intime

Stop aux tabous sur les problèmes « intimes »

Votre flore intime est constituée de bactéries protectrices, reposant sur un fragile équilibre qui doit être respecté. Or, un excès ou un défaut d’hygiène peuvent être à l’origine de perturbations et entraîner des infections. Mesdames, voici donc quelques conseils d’hygiène malins à appliquer au quotidien !

Pour vous laver, préférez les produits spécifiques à l’hygiène intime. Ils sont plus doux (pH physiologique proche de 5) que les gels douche habituels ou les savons classiques qui risquent d’agresser votre flore vaginale, laissant la porte ouverte aux germes et provoquant démangeaisons et irritations. De même, les lavages vaginaux sont à bannir car ils détruisent la flore intime. A la sortie de la douche, utilisez une serviette bien sèche que vous changerez tous les 3 jours.

Pour vos sous-vêtements, préférez le coton aux matières synthétiques qui sont moins respirantes et donc plus propices à la prolifération des germes. Les vêtements trop serrés peuvent aussi être en cause donc laissez place à la souplesse, vous ne serez que plus à l’aise !

Attention aux situations particulières, tels que les menstruations ou les rapports sexuels

Pendant vos règles, n’oubliez pas de changer de protection régulièrement afin d’éviter le développement de germes. Lors d’une relation sexuelle, votre partenaire et vous-même devez avoir les mains propres. À ne pas oublier : il est conseillé d’uriner (ou de se doucher) après tout rapport afin d’éviter que des germes ne remontent vers l’urètre.