Glossaire

A

Acides aminés : Unités entrant dans la composition des protéines grâce à leur assemblage par des liaisons spécifiques. Il existe une centaine d’acides aminés mais seuls 22 sont codés par le génome des organismes vivants.

Acides gras : Unités de base des lipides et principale source d’énergie du corps. Il en existe plusieurs familles : acides gras saturés (AGS), acides gras oméga 3, acides gras oméga 6, etc.

Acidité gastrique : Solution d’acide chlorhydrique produite pour dégrader les portions alimentaires dans l’estomac, dénaturer les protéines et tuer la plupart des bactéries. Son pH détermine l’acidité gastrique. Une anomalie de fonctionnement peut conduire à une inflammation de la muqueuse de l’estomac et se caractériser par une sensation de brûlure au niveau du sternum.

Actif : Substance contenue dans un médicament, un complément alimentaire ou autre, connue pour son effet thérapeutique.

Activité physique : Tout mouvement produit par les muscles squelettiques, responsable d’une augmentation de la dépense énergétique.

Alimentation : Ensemble des éléments permettant à un organisme vivant de survivre, fonctionner et se développer.

Allégation nutritionnelle : Allégation qui fait référence à la teneur d’un nutriment dans un aliment. Exemples : « riche en calcium » ou « représente 30 % des apports journaliers recommandés en vitamine C ».

Allégation de santé : Toute mention utilisée sur les étiquettes, lors de campagnes de communication, selon laquelle la consommation d’un aliment donné ou d’un de ses ingrédients – tels que, par exemple, vitamines et minéraux, fibres et bactéries « probiotiques » – peut avoir des bienfaits pour la santé.

Allergène : Substance présente dans l’environnement capable de sensibiliser l’organisme de certains individus et de provoquer, à la suite d’un second contact, des manifestations allergiques.

Allergie : Réaction à un allergène qui se manifeste le plus souvent à la suite de son ingestion, de son inhalation ou d’un contact avec la peau. L’allergie alimentaire se traduit par une réaction d’hypersensibilité du système immunitaire à un aliment complexe, à un composant d’un aliment ou à un fragment protéique (par exemple les protéines de lait de vache et les protéines de soja). Les symptômes, plus ou moins graves, dépendent de la sensibilité de la personne et de sa fréquence d’exposition à l’allergène au cours de sa vie. Ils peuvent être cutanés, respiratoires, digestifs et/ou cardiovasculaires.

Antioxydant : Substance (vitamines, oligo-éléments, micronutriments) qui diminue l’oxydation d’autres substances chimiques et qui protège l’organisme contre les dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers, naturellement présents dans l’organisme, sont parfois fabriqués en excès et peuvent engendrer le vieillissement prématuré des cellules.

B

Bactérie : Micro-organisme unicellulaire qui, à l’inverse du virus, est capable de se reproduire par division cellulaire : une cellule mère produit deux cellules filles. Les bactéries colonisent tout notre corps.

Bien-être : État du corps et de l’esprit dans lequel on se sent bien. L’absence de stress, une bonne santé et une alimentation équilibrée favorisent le bien-être physique et moral.

Bio : L’agriculture biologique désigne un mode de culture évitant l’usage d’engrais chimique et produit de synthèse. Un produit biologique est un produit agricole issu d’un mode de culture biologique, ou dont au moins 95% des ingrédients d’origine agricole sont issus de l’agriculture biologique.

C

Calorie : Unité de mesure de l’énergie.

Carence : Absence ou apport insuffisant d’une ou de plusieurs substances nécessaires à la croissance et à l’équilibre d’un organisme.

Champignon : Terme regroupant des organismes eucaryotes (dont les cellules possèdent un noyau), comme par exemple les levures, couramment utilisées dans la transformation alimentaire (bière, pain). On les différencie des bactéries, impliquées dans la production de yaourt et fromage, qui sont des organismes unicellulaires eux aussi mais qui ne possèdent pas de noyau (procaryotes).

Cholestérol : Substance grasse naturellement présente au sein de notre organisme, transportée dans le corps par des protéines Un excès de cholestérol dans le sang peut augmenter les risques de maladies cardio-vasculaires. On en distingue deux principaux types : HDL-c et LDL-c. Le cholestérol HDL-c ou « bon » cholestérol élimine le cholestérol des artères en l’entraînant vers le foie où il est dégradé. Le cholestérol LDL-c ou « mauvais » cholestérol entraîne le cholestérol du foie vers les tissus. Ainsi, un taux élevé de « mauvais » cholestérol LDL-c dans le sang risque de provoquer son accumulation sur les parois des vaisseaux sanguins, ce qui peut entraîner leur rétrécissement.

Complément alimentaire : Denrée alimentaire dont le but est de compléter le régime alimentaire et qui constitue une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés. Ils sont commercialisées sous forme de doses destinées à être prises en unités mesurables de faible quantité (pilules, gélules, sachets, etc.).

D

Défenses naturelles : Ensemble de barrières que lève notre organisme pour se défendre contre les agressions extérieures. Ces agressions peuvent être, entre autres, des bactéries, des virus, du stress, de la pollution, une alimentation mal équilibrée, le manque de sommeil, etc.

Détoxification : Élimination des toxines et toxiques présents dans notre organisme par une alimentation spécifique et une bonne hygiène de vie.

Dispositif médical : Produits, instruments et logiciels de santé ayant une revendication d’utilisation à des fins médicales. Le mode d’action principal n’est pas obtenu par des moyens pharmacologiques ou immunologiques ni par métabolisme, sinon le produit est qualifié de médicament.

E

Énergie : Notre corps a besoin en permanence d’énergie pour bouger, grandir, faire fonctionner les organes, etc. Ce « carburant » provient de la dégradation de nutriments (comme les glucides, les lipides et les protéines) contenus dans notre alimentation. L’unité de mesure de l’énergie la plus utilisée est la calorie.

Enzymes : Protéines, présentes chez tous les êtres vivants, qui catalysent des réactions chimiques dans les cellules. Il en existe un grand nombre et leur classement est organisé selon le type de réaction catalysée (en fonction du substrat qu’elles dégradent). Par exemple les hydrolases permettent de découper des molécules complexes en molécules simples.

Équilibre alimentaire : Nous construisons notre santé grâce à notre alimentation. Il est donc important qu’elle soit adaptée à nos besoins, c’est-à-dire de privilégier les aliments qui sont particulièrement bénéfiques pour notre santé (fruits, produits laitiers, etc.), et de limiter la consommation d’autres aliments dont l’excès peut, au contraire, lui être néfaste (matières grasses, sel, etc.).

Études scientifiques : Les études in vivo qualifient des recherches ou des examens pratiqués sur un organisme vivant ou une cellule. Les essais cliniques sont une forme de recherche in vivo, en l’occurrence chez l’Homme. Au contraire, les études in vitro signifient un test en tube, ou, plus généralement, en dehors de l’organisme vivant ou de la cellule.

F

Ferment lactique : Micro-organisme vivant ou bactérie lactique présent dans de nombreux aliments à l’état naturel (sur la peau des légumes, fruits, etc.). Les ferments lactiques sont utilisés en agro-alimentaire, notamment dans l’industrie laitière, mais aussi pour la fabrication des produits de boulangerie et le vin.

Fibres : Ensemble de molécules d’origine végétale qui ne sont pas digérées dans le tube digestif. Leur action mécanique facilite le transit intestinal. Il est recommandé de manger entre 25 et 30 g de fibres par jour. On trouve des fibres notamment dans les fruits, les légumes et les céréales.

Flore intestinale : Ensemble des bactéries et autres micro-organismes qui se trouvent naturellement dans les organes composant le tube digestif et qui aident à son bon fonctionnement.

Flore intime : Tout comme la flore intestinale, la flore intime de la femme contient des micro-organismes. Leur présence constitue « la flore vaginale » ou « flore intime ».

G

Glucides : Famille de nutriments énergétiques couramment appelés « sucres ». Il existe différents types de glucides : les glucides complexes, présents dans les produits céréaliers et les féculents, qu’il est conseillé de consommer à chaque repas ; et les glucides simples, présents dans les aliments sucrés (confiseries, pâtisseries, etc.), qui sont à consommer avec modération.

Gluten : Terme générique pour désigner les protéines que l’on retrouve dans certaines céréales : blé, seigle, avoine, orge. Le gluten se forme au pétrissage et donne du volume et de l’élasticité aux produits de boulangerie.

Glycémie : Concentration de glucose dans le sang. La régulation de la glycémie est mise en œuvre par des hormones (insuline, glucagon) ainsi que divers organes (pancréas, foie, rein).

H

Hormones : Substances chimiques qui jouent un rôle de messager dans l’organisme. Elles régulent ainsi l’activité d’un ou de plusieurs organes ou organismes dont elles modifient le comportement et les interactions.

Homéostasie : Maintenance de l’ensemble des paramètres physico-chimiques de l’organisme qui doivent rester relativement constants (glycémie, température, taux de sel dans le sang, etc.).

Humeur : État d’âme persistant, se manifestant sur le long terme, influencé par certains évènements. L’humeur n’a pas de connotation positive ou négative.

Hydratation : Absorption d’eau, qui se fait en buvant et en mangeant. Cette hydratation est là pour compenser les pertes en eau dues à l’élimination par l’urine, les selles et la sudation.

I

Intolérance alimentaire : Terme utilisé pour une grande variété de réponses physiologiques associées à des aliments particuliers. Ces réactions ne sont pas dangereuses mais leurs symptômes sont très désagréables. Contrairement à l’allergie alimentaire, l’intolérance alimentaire implique le métabolisme et non le système immunitaire. Dans le cas de l’intolérance au lactose, ce sucre n’est pas bien digéré et parvient dans le colon où il est fermenté par des bactéries. Cela provoque la production de gaz et une accélération du transit intestinal avec diarrhées et douleurs.

Immunité : Résistance innée ou acquise par notre organisme face à certains pathogènes.

Ingrédient : Élément que l’on intègre à un aliment de consommation courante pour lui ajouter une saveur ou un bénéfice santé. En cuisine, les ingrédients composent les recettes. Dans les compléments alimentaires, ils composent un produit. Ils sont choisis et sélectionnés pour leurs propriétés et leur bénéfice santé. Il peut s’agir d’extraits de plantes, de vitamines ou encore de minéraux.

L

Lactase : Enzyme présente chez les mammifères et certaines bactéries. Sa fonction principale est de permettre la dissociation du lactose en glucose et galactose, qui sont ensuite absorbés séparément. Chez l’humain, elle est produite par les cellules de paroi de l’intestin grêle.

Lactose : Glucide naturellement présent dans le lait des mammifères. Il est composé d’une molécule de glucose et d’une molécule de galactose.

Levure : Champignon unicellulaire apte à provoquer la fermentation des matières organiques animales ou végétales. De par son contenu en nutriments biodisponibles, protéines végétales, vitamines et minéraux, la levure de bière complémente tout naturellement notre alimentation.

Lipides : Nutriments également appelés « matières grasses », indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, mais à consommer en quantité limitée. En effet, les lipides sont les nutriments qui apportent le plus d’énergie. Or si elle n’est pas dépensée, cette énergie est stockée sous forme de masse graisseuse. Les lipides sont apportés dans notre alimentation par les graisses visibles notamment les huiles, les margarines, le beurre, la crème, mais également par les graisses cachées dans les aliments (viandes, pâtisseries, plats cuisinés, etc.).

Lyophilisation : Procédé permettant de retirer l’eau contenue dans un aliment ou un produit afin de le rendre stable à la température ambiante et ainsi faciliter sa conservation.

M

Ménopause : Période de changement hormonal important chez les femmes de plus de 40 ans se traduisant par l’arrêt définitif des menstruations. La ménopause augmente la prévalence de certaines maladies chez les femmes et peut aussi être responsable d’un certain nombre d’inconforts tels que bouffées de chaleur, sècheresse intime, fatigue ou encore fluctuations émotionnelles.

Microbiote : Ensemble des micro-organismes (bactéries, levures, champignons, virus) vivant dans un environnement spécifique (appelé microbiome). Par exemple, le microbiote intestinal, aussi appelé flore intestinale, constitue l’ensemble des micro-organismes vivant dans l’intestin.

Minéraux : Micronutriments nécessaires à l’organisme, ils agissent à faibles doses. Les éléments minéraux majeurs sont le calcium, le magnésium, le phosphore, le potassium et le sodium.

Muqueuses : Couches de cellules revêtant la paroi intérieure des organes creux comme par exemple le tube digestif, les bronches, les organes génitaux ou la bouche.

N

Nanomatériau : Un « nanomatériau manufacturé » désigne « tout matériau produit intentionnellement présentant une ou plusieurs dimensions de l’ordre de 100 nm* ou moins, ou composé de parties fonctionnelles distinctes, soit internes, soit à la surface, dont beaucoup ont une ou plusieurs dimensions de l’ordre de 100 nm ou moins, y compris des structures, des agglomérats ou des agrégats qui peuvent avoir une taille supérieure à 100 nm mais qui conservent des propriétés typiques de la nano échelle ».
*nm = nanomètre = 0,000 000 001 m

Nutriments : Éléments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme qui sont apportés par l’alimentation. Il existe les macronutriments. Les trois grandes familles de macronutriments sont les glucides, les lipides et les protéines. Les micronutriments sont les vitamines et minéraux.

Nutrition : Science pluridisciplinaire étudiant les relations entre l’alimentation et la santé. Un de ses objectifs est d’améliorer la santé et l’état d’esprit des individus par une alimentation équilibrée et gourmande.

O

Oligo-éléments : Éléments minéraux présents au sein de l’organisme en très petites quantités, comme par exemple le cuivre, le cobalt ou l’or, etc. Nécessaires à l’organisme, ils sont apportés par une alimentation équilibrée.

P

Phanères : Il s’agit de productions issues de l’épiderme. Chez l’Homme, les phanères regroupent les cheveux, les poils et les ongles. L’alimentation contribue pour beaucoup à leur santé.

Phytothérapie : Méthode thérapeutique de médecine douce qui utilise l’action des plantes médicinales.

Plantes (ou préparation de plantes) : Ingrédients composés de végétaux ou isolés à partir de ceux-ci. Sont exclues de ce cadre les plantes ou préparations à base de plantes possédant des propriétés pharmacologiques et destinées à un usage exclusivement thérapeutique.

Prébiotiques : Éléments présents au sein de notre alimentation faisant partie de la famille des fibres. Il est impossible pour nous de digérer les prébiotiques ; ils arrivent donc intacts dans notre intestin. De là, ils favorisent le développement et le maintien des populations probiotiques, car ces derniers sont les seuls à pouvoir les utiliser pour se nourrir. Ils leur permettent ainsi de fonctionner de façon optimale et d’avoir une croissance adéquate.

Probiotiques : Bactéries vivantes qui, lorsqu’elles sont consommées régulièrement et en quantité suffisante, exercent un effet bénéfique sur la santé. Les probiotiques modifient la flore de l’intestin et favorisent ainsi la présence des bonnes bactéries au détriment des mauvaises. Cela améliore l’équilibre à long terme de la flore intestinale et la rend plus résistante vis-à-vis des agressions.

Protéine : Molécule formée de longues chaînes d’acides aminés. Les protéines sont les éléments essentiels de la vie de la cellule, on les retrouve sous différentes formes : enzymes, hormones, etc. Dans l’alimentation, on trouve des protéines dans les viandes mais également dans les céréales et les produits laitiers.

R

Régime alimentaire : Mode d’alimentation, pratique selon laquelle un organisme se nourrit.

S

Santé : État de bien être à la fois physique et mental. Avoir une bonne alimentation est un des facteurs clés d’une bonne santé.

Satiété : État d’une personne rassasiée. Les messages de satiété arrivent au cerveau 20 minutes après le début du repas.

Souche bactérienne : Fraction d’une espèce bactérienne différente des autres bactéries de la même espèce, par une différence mineure mais identifiable. Les différentes souches d’une espèce sont souvent créées en laboratoire, à partir de souches existantes ou de type sauvage.

Stress : Réponses de l’organisme lorsqu’il est soumis à des pressions ou contraintes de la part de son environnement. Dans le langage courant, on parle de stress positif ou de stress négatif.

Substances à but nutritionnel ou physiologique : Substances chimiquement définies, possédant des propriétés nutritionnelles ou physiologiques (ex : caféine, lycopène, glucosamine, etc.), à l’exception des vitamines et minéraux et des substances possédant des propriétés exclusivement pharmacologiques.

Symbiose : Association intime et durable entre deux organismes.

T

Tolérance alimentaire : Aptitude, capacité de l’organisme à supporter une substance donnée.

Trace : Quantité détectable mais non quantifiable.

Transit : Processus par lequel les aliments migrent le long du tube digestif.

V

Végétarien : Personne dont les pratiques alimentaires excluent la consommation de produits carnés.

VNR : Valeurs Nutritionnelles de Référence. Elles constituent un ensemble complet de recommandations nutritionnelles et de valeurs de référence, telles que les apports de référence de la population, les besoins moyens, le niveau approprié de consommation et le seuil de consommation minimum. On les retrouve sur l’étiquetage nutritionnel des produits alimentaires.

Virus : Agent pathogène se composant d’un filament d’acide nucléique protégé par une enveloppe protéique. Il ne dispose pas d’un métabolisme propre et n’est pas en état de se reproduire de manière autonome, comme les bactéries : il a besoin de la cellule d’un organisme vivant : l’hôte.

Vitamine : Substance indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Les besoins vitaminiques sont normalement couverts par une alimentation variée mais une complémentation est parfois nécessaire pour les consommer en quantité suffisante. Différentes familles de vitamines existent : les vitamines A, B, C, D, E, K, PP.