Les aliments, ces alliés pour votre système cardio-vasculaire

Des études montrent que l’alimentation peut aider à protéger et entretenir le système cardio-vasculaire. De nombreuses études scientifiques ont permis de dresser une liste des produits qui minimisent les facteurs de risque.

Revoir son alimentation

Les facteurs de risques des maladies cardio-vasculaires sont les produits riches en graisses saturées (viande rouge, fromages de vache,beurre et crème, charcuteries, etc.) ou en acides gras nocifs (huile de tournesol, de maïs et pépins de raisins, fritures, etc.). Il faut donc limiter leur apport dans l’alimentation.

De même, il est conseillé de privilégier les fruits et légumes de saison, le poisson (particulièrement les poissons gras comme le saumon, le hareng, les sardines, etc.), les fruits de mer et crustacés, les blancs de volailles, œufs (de bonne qualité), les céréales complètes (y compris riz ou pâtes) et légumineuses (haricots, lentilles, pois, etc.), les fruits oléagineux (noix, amandes, noisettes, etc.), l’huile de colza, les graines de lin, le cacao, la cannelle, les algues et soja !

Le tiercé gagnant

1/ Une quantité importante de fibres, via les végétaux et céréales complètes, diminue le cholestérol et les triglycérides, contribue au maintien de la glycémie et rassasie en évitant les hypoglycémies et les fringales associées.

2/ Certains acides gras comme les oméga-3 doivent être consommés à un niveau suffisant. Pour cela, il faut privilégier les aliments naturellement riches en oméga-3 comme l’huile de noix, de colza et d’olive ou les poissons gras. Le remplacement de graisses saturées par des graisses insaturées dans le régime alimentaire contribue au maintien d’une cholestérolémie normale.

3/ La consommation d’au moins 0,8 g de stérols végétaux / stanols végétaux contribuent au maintien d’une cholestérolémie normale. On les trouve principalement dans les légumes secs, les algues, ainsi que dans certains fruits et légumes, comme l’avocat et les oléagineux.